A Toi…

A toi Frédérique, mon élève, mon amie d’un petit temps partagé sur le chemin de la connaissance de SOI… Tu t’es endormie un après-midi, en cette fin d’hiver 2019, 19 février, alors que le printemps commençait à te sourire dans la vie…

Avant la vie, après la vie…

Un jour, on se retrouve sur le devant de la scène… la vie devant soi… Elle bourgeonne sous nos yeux, petites pousses merveilleuses qui recyclent tout… Et soi, petite partie du grand Tout…
Y aller avec le sourire ou laisser la tristesse nous étreindre ? Et si c’était un mélange ? Si notre mission ici et maintenant était de tisser ce fil invisible entre ceux qui y étaient et ceux qui n’y sont plus, pour léguer à ceux qui grandissent autour de nous que tout est lié, dans des dimensions qui nous échappent ?

Retrouver l’essentiel de soi, qui n’est plus masqué par celui ou celle que nous pensions devoir être…

Filer l’écheveau de notre histoire, mélange de rires et de larmes, accepter ce qui vient et ce qui part dans un même mouvement circulaire où tout se rejoint dans le grand fleuve de l’Amour…

Ce qu’on appelle la Vie, n’est qu’un chemin vers la Mort…
Ce qu’on appelle la Mort, n’est qu’un passage vers la Vie !

Frédérique, tu as traversé ce grand pont suspendu entre terre et ciel, ce pont infiniment grand qui relie deux rives laissant entrevoir, entre les nuages, la grandeur et la puissance divines…

Puisse la présence bienveillante de Dieu te guider dans cette traversée pour découvrir plus au loin, l’éclat de sa Lumière, et assurer tes pas afin que tu puisses avancer en confiance, emplie de joie et d’Amour comme nous te connaissions…

Merci à toi Frédérique pour ce que tu as apporté à ton histoire familiale, à tes collègues de travail, les patients que tu savais encore écouter et consoler… et à notre petit groupe d’études auquel tu participais avec toute ton allégresse et ta bonne humeur !

Comme le disait St EXUPERY «  Etre un homme, c’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde », et c’est ce que tu as fait si merveilleusement. Gratitude à toi !

Sois cette fleur désormais, où les abeilles du ciel butineront ton coeur d’AMOUR……

Suzanne