C’est quoi le bonheur ?

Réflexions de cœur pensant…

La grande question du bonheur tient dans la transformation du rapport que l’on entretient avec son mental. Le laisse t-on être le sujet de notre existence, ou sait-on le remettre à sa place d’objet ? Notre cerveau est un outil fabuleux, et nous pouvons donc l’utiliser comme bon nous semble. Nous savons que le cerveau privilégie naturellement l’information négative et a la fâcheuse tendance à se comparer à ceux qui en ont plus. Alors, développer la GRATITUDE pour ce que l’on a (plutôt que de se préoccuper de ce qui nous manque) est un exercice qui a un impact immense sur le bonheur grâce au phénomène de neuroplasticité.
En effet, chaque pensée a son propre réseau de neurones, et à chaque fois que j’active une pensée, je renforce le réseau de neurones relatif à celle-ci, donc j’augmente les chances d’avoir cette pensée automatiquement dans le futur.

Pratiquer la gratitude permet non seulement de se rendre plus heureux dans l’instant présent, mais aussi de reformater son cerveau pour en faire une machine à créer du BONHEUR !

Et le BONHEUR, c’est aussi la JOIE : être heureux sans raison particulière, juste se sentir bien parce que l’on est en vie, retrouver cette joie d’exister que l’on avait enfant. En grandissant, nous perdons cette capacité, on se dit : « Je vais être heureux si telle ou telle chose se passe. » Cela nous sort de l’instant présent. Pour la retrouver, il faut batailler avec son mental lui dire: « Laisse-moi être heureux ici et maintenant ». Car le bonheur est toujours ici et maintenant. Sinon, il reste de l’ordre du souvenir nostalgique ou du rêve futur…

Et la SIMPLICITÉ…
Cette faculté de trouver le bonheur sans avidité… Une très belle expression ancienne dit : « L’Univers appartient à tous les êtres, appréciez-le. Mais ne prenez pas plus que votre part… »
On nous a longtemps fait croire que plus on a de possessions, plus on consomme, plus on est heureux ; que le bonheur, c’est de renouveler sa garde-robe tous les ans. Mais quand on suit la mode, on découvre qu’on n’est jamais heureux. On ne peut jamais être satisfait de ce qu’on a. On ne connaît pas le plaisir de la simplicité et du contentement. La simplicité va de pair avec la conscience que l’on partage cette Terre et ses trésors avec les autres. Le contentement, lui, va de pair avec la conscience de ses besoins réels.

Et quand on réalise que l’on ne forme qu’une conscience, que l’on est tous reliés par l’amour et la compassion, on peut choisir, personnellement, la voie de la simplicité. Cette conscience exige du COURAGE… Un courage ni égoïste, ni belliqueux. C’est plutôt une forme de compassion active.

Et alors… Nous découvrons LA VOIX DU CŒUR : L’AMOUR
L’amour est une forme de don sans condition.
l’amour, c’est s’aligner entre ce que l’on veut, notre petite voix intérieure, et ce que l’on fait au quotidien.
L’amour, c’est de comprendre son passé et d’en conserver le positif… d’apprécier ce que l’on a réalisé dans son parcours de vie et d’en trouver le sens à ce jour…

L’Amour, c’est d’avoir du temps pour soi, regarder à l’intérieur de soi , se demander comment on fonctionne pour fonctionner le mieux possible avec les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *