La voie du chant

On peut chanter par amour de la musique.

Mais saviez-vous que des notes bien placées peuvent libérer des émotions rentrées ?

Quand la voix devient un outil d’exploration de soi, nous comprenons alors que la voix ne dépend pas uniquement de 2 cordes vocales, mais aussi d’un ensemble physique qui inclut la respiration, les poumons, des muscles… mais aussi du plan émotionnel. Tout le monde en a fait l’expérience : quand votre meilleure amie vous appelle au téléphone, vous savez très bien, rien qu’en l’écoutant, si elle va bien ou pas.

La voix dépend aussi du plan mental.

Combien de personnes, durant leur enfance, ont entendu leurs parents leur dire : « Arrête de chanter ! Chaque fois que tu chantes, il pleut ! C’est une catastrophe ! »

Les pensées influencent notre voix…

En écoutant les notes qui limitent, qui bloquent la voix dans les graves et les aigus, je peux me faire une idée de la perception qu’a eue la personne de son père ou de sa mère dans l’enfance. Qu’a t-elle ressenti par rapport aux parents ?

Cette compréhension ouvre parfois à des libérations émotionnelles. Elle donne aussi une indication sur le vécu de la personne au moment présent. Par un travail holistique, nous pouvons dépasser les blocages… Ouvrir la voie et « agrandir » la voix.

La voix reflète ce que l’on est.

Si l’on élargit le registre de la voix par des moyens techniques de respiration, de placement de voix ou d’autres méthodes, alors nous pouvons dépasser des notes limitatives et souvent dissoudre certains blocages.

Le SON, c’est de l’ENERGIE.

Les sons que nous chantons sont véhiculés par l’eau dans notre corps (nous en avons 70%). L’eau est un excellent conducteur du son. Nous savons que les mammifères marins communiquent très facilement entre eux… Pendant les séances de chant, certaines personnes ressentent tout à coup une impression étrange à l’endroit de leur corps qui est en souffrance. Le son agit comme un massage intérieur.

Le son passe aussi à travers les autres états de conscience et peut ainsi débloquer des émotions. De plus, nous savons depuis toujours, dans la tradition du yoga, c’est à dire depuis 5000 ans, que certaines sonorités sont bénéfiques comme les voyelles sacrées de l’Inde, les mantras. En les chantant, on peur vraiment faire l’expérience d’un mieux-être. Il faut savoir que nous vivons dans un monde où tout est Energie. La matière, c’est de l’énergie vibrant à des fréquences différentes. Donc, le son, les couleurs, sont des énergies qui vibrent en correspondance avec la fréquence vibratoire de nos chakras.

Un CHAKRA est un centre d’énergie.

En sanskrit, la langue classique de l’Inde ancienne, cela signifie « Roue d’Energie ». Les 7 chakras essentiels sont des intermédiaires entre ce qui se passe dans notre conscience et le plan physique.

Prenons un exemple : imaginons : tout va bien jusqu’à ce que je reçoive un coup de fil m’annonçant une nouvelle très triste. Au même moment, ma conscience imprégnée du chagrin éprouvé va influencer un certain chakra, qui va faire réagir mon corps physique. Les larmes vont sortit toutes seules sans que je réfléchisse. A l’inverse, je reçois une très bonne nouvelle, et immédiatement, je me sens débordant d’énergie, de vitalité, d’enthousiasme, avec l’envie de rire et de faire partager à tout le monde mon bonheur.

Cela se fait instantanément. Dans un prochain article, nous verrons le rôle du chakra.

Car pour tout ce qui nous arrive, tout démarre dans notre conscience…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *