Le cœur #1

Selon la philosophie du livre « l’Alchimiste » de Paulo Coelho, voici quelques phrases-réflexions fort intéressantes. Je les déclinerai ensuite dans un essai de compréhension de la grande lame-porte de passage de L’AMOUREUX dans le Tarot ou le livre du Tao.

” Les cœurs des hommes ont peur, les cœurs sont ainsi : ils ont peur de réaliser leurs plus grands rêves parce qu’ils croient ne pas pouvoir y parvenir.”

Nous mourons de peur à la seule pensée d’amours enfouis, d’instants qui auraient pu être merveilleux de trésors introuvables. Il est normal d’avoir peur d’échanger contre un rêve tout ce qu’on a déjà obtenu.

Il faut écouter son cœur, car on n’arrivera jamais à le faire se taire. Personne ne peut fuir son cœur. C’est pour cela qu’il faut écouter ce qu’il dit, pour que rien n’arrive à le frapper d’un coup que tu n’attendais pas. Et même si tu feins de ne pas entendre ce qu’il dit, il sera là, dans ta poitrine, il ne cessera pas de répéter ce qu’il pense de la vie…

Le cœur craint de souffrir, et cette crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Aucun cœur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves, parce que chaque quête est un instant d’éternité.

Écoute ton cœur. Il connaît toutes les choses parce qu’il vient de l’âme du monde et qu’un jour il y retournera.

Chaque homme a un trésor qui l’attend. Ton cœur est capable de te montrer ton trésor. “Là où sera ton cœur, là sera ton trésor.”


La légende personnelle :

« C’est ce que tu as toujours souhaité faire. Chacun de nous, en sa prime jeunesse, sait quelle est sa légende personnelle.

Accomplir sa légende personnelle est la seule et unique obligation des hommes.

Vas jusqu’au bout de ta légende personnelle, regarde toutes les merveilles de ce monde, mais n’oublies pas la raison de ta vie : la légende personnelle.

Souviens-toi toujours de savoir ce que tu veux. Ton trésor doit absolument être trouvé pour que tout ce que tu as découvert en chemin puisse avoir un sens.

Sois attentif aux signes. N’oublie pas que tout n’est qu’une seule chose. N’oublie pas le langage des signes. Et surtout, n’oublie pas d’aller jusqu’au bout de ton Destin. Le cœur avertit toujours lorsque l’on s’éloigne de son rêve, du chemin qui nous est tracé.

Malheureusement, peu d’hommes poursuivent le chemin qui leur est tracé et qui est le chemin de la légende personnelle et de la félicité. Celui qui vit sa légende connaît ses besoins. Il n’y a qu’un chose qui puisse rendre un rêve impossible : c’est la peur d’échouer. »

… à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *