Outils de croissance

LA PERCUSSION CORPORELLE
est une pratique musicale encore peu connue aujourd’hui. Pourtant, son accessibilité est là, à portée de main… Pas d’instruments, juste son corps et ses sens. Ainsi, elle peut se définir comme l’expression directe de soi et de sa personnalité. Elle invite le public à dépasser ses limites, dans une dynamique de partage et d’écoute, qui sont les bases de la musique. Tout commence par la découverte et l’exploration sonore dont l’être humain dispose, puis par l’agencement de ces sons pour en faire naître des rythmes. La percussion corporelle bouscule notre logique physique habituelle. Elle déstabilise le public et met chaque participant d’égal à égal. Une série d’exercices de désynchronisation (indépendance main droite, main gauche), sous forme de jeux collectifs donne alors au public les clefs d’une nouvelle logique corporelle. L’apprentissage des rythmes se fait par transmission orale.
Cette dimension est très importante car elle caractérise cette pratique comme étant accessible à tous (pas de partition).
En « chantant » les rythmes, nous faisons correspondre des onomatopées à des parties du corps (ex : boum : le torse, clap : les mains etc…), ce qui permet d‘intégrer les rythmes dans leur musicalité et de leur donner une dimension traditionnelle, ou plus souvent, actuelle (hip hop, funk, rap). Le côté actuel génère un engouement particulier auprès du public jeune. En effet, ce dernier s’intéresse d’autant plus vite à cette pratique originale,car il peut s’y identifier à travers des repères directs (rythmique,  cadence,  mélodies). C’est pourquoi la percussion corporelle est particulièrement adaptée aux adolescents et aux adultes de tous âges. Excellent pour les séniors qui voient leur mémoire et leur concentration s’améliorer de façon spectaculaire.
La pratique des percussions corporelles plaît beaucoup au public, sûrement pour son originalité, mais aussi pour cette petite difficulté qui la caractérise et qu’on a envie de surmonter.
Objectifs spécifiques aux percussions corporelles – Découvrir les possibilités sonores et percussives de son propre corps. – Favoriser l’expérimentation et la recherche des sons corporels.


LES MÉMOIRES DE L’ARBRE
Investiguer sa généalogie afin de prendre  conscience des mémoires conflictuelles et leurs répercussions  dans nos vies, est une première étape sur le chemin libérateur de l’héritage familial. La deuxième étape consiste à rentrer en interaction avec son arbre par différentes actions : poser des actes concrets ou métaphoriques, théâtraliser son arbre, déprogrammer par le corps… Il s’agit d’aller panser les blessures des nôtres, réparer


LES RÊVES
Le rêve comme Eveil !  Nos rêves prennent une place dans notre existence le jour où nous leur donnons de l’importance.
Quand nous quittons notre état de veille ordinaire, nous basculons dans les profondeurs de l’inconscient. Une autre réalité aux dimensions hautement symboliques se mettrait alors en place pour nous aider à prendre conscience des mécanismes à l’œuvre dans nos vies. Ils nous donnent des indices sur notre monde et sur les actions essentielles à réaliser pour y vivre en harmonie. Alors, entrons dans nos rêves pour transformer nos vies…


LA VOIX
Chanter, c’est mettre son coeur en voix ;
Chanter est une prière, une communion, un hymne à la vie !
Mantras, chants de guérison de toutes vieilles traditions, psaumes….
Berceuses de l’esprit, Sons vibratoires (le chant des voyelles, kototama…)
Chanter n’est pas seulement un acte d’expression, un mouvement vers l’extérieur, mais aussi un acte de connexion, un mouvement vers l’intérieur. Avec les chants-médecine, nous nourrissons la connexion profonde à notre coeur et à notre âme. Les chanter ou les entendre chanter, crée un espace de paix, de transformation et de guérison.


LE CORPS ÉMOTIONNEL
A la découverte de la libération d’une vraie expression par le mouvement et le son.
Sentir son corps se transformer au fil du cheminement de la connaissance de soi, c’est un peu comme assister progressivement à son  propre éveil…
Eveil du « QI » par les voies énergétiques (Qi Gong, tai Chi Chuan ou armes…), corps chanté et corps dansé, corps joué et mis en voix, corps-souffle et son.


QI GONG et ARTS MARTIAUX INTERNES
Etre dans l’état du Qi Gong, c’est toucher l’étincelle de vie qui est en nous.
Le Qi Gong est un anti stress naturel. Cette « gymnastique  de santé traditionnelle chinoise, vieille de plus de 2500 ans, vise à l’épanouissement individuel de l‘être, à l’entretien de la santé, à la stabilité émotionnelle et à l’harmonie entre le corps et l’esprit.
Dans le calme du Yin intérieur, nous gérons mieux l’agitation du yang extérieur.


Voir aussi : Le Tai-Ji du bâtLE TAROT : LE SECRET DE L’ÂME EN LAMES
Il est des moments où l’on éprouve le besoin de savoir où l’on en est, quelle direction nous devons prendre, avoir des repères sur notre expérience de vie afin de savoir si l’on est sur la bonne voie.
Le meilleur moyen est de se connecter à soi, se décontaminer du mental qui nous envahit, surtout en cas de doute, et faire le vide pour y voir plus clair. Parfois nous arrivons seul, parfois nous avons besoin de quelqu’un qui, à la manière d’un miroir, nous renvoie notre image sans jugement mais avec justesse.
Le TAROT nous relie alors au monde symbolique, celui qui nous relie à notre inconscient qui enfouit les messages que nous ne voulons parfois pas entendre ou voir.
Du Bateleur au Monde, un parcours de vie se profile, un parcours unique qui est le nôtre et qui comporte des ouvertures sur des potentialités parfois insoupçonnées. Se connaître est une nécessité pour être en harmonie avec soi et avec les autres, pour s’aimer et s’accepter tel que l’on est…